Archive for décembre, 2009

OUI, NOUS POUVONS

Posté le 31 décembre, 2009 dans Guerres

681Il y a quelques mois, le président des Etats-Unis aux soldats en guerre plus nombreux qu’à l’époque du Vietnam, Barack Hussein Obama, a reçu le prix Nobel de la paix, démontrant , même aux plus sceptiques, la profondeur et la sincérité de ses convictions pacifistes en décidant d’augmenter la « présence » militaire américaine en Afghanistan.

APPEL POUR THOMAS SANKARA

Posté le 29 décembre, 2009 dans Liberté d'expression, Massacres et attentats

Chers lecteurs,

nous vous invitons vivement à signer l’appel pour demander une enquête indépendante qui fasse toute la lumière sur l’assassinat de Thomas Sankara.
Pour cela, rendez vous à la page suivante

http://thomassankara.net/spip.php?article878〈=it&debut_signatures=150#pagination_signatures

L’équipe de rédaction du site carlogiuliani.frsank

Cette image sans retour

Posté le 17 décembre, 2009 dans Fenêtre sur l'Italie

berlC’est toujours le visage de l’autre, selon Emmanuel Lévinas, qui est la mesure et la preuve de notre humanité, parce que c’est dans le visage de l’autre qu’est inscrite sa vulnérabilité et la nôtre. Le visage blessé de Silvio Berlusconi, une déchirure soudaine et violente dans la construction sans temporalité et sans rides de son image personnelle et politique, se prête peu à l’instrumentalisation qui en a été faite tout de suite par ses pasdaran et dans laquelle, comme toujours, une grande partie de ses opposants semble prise au piège. Ce visage frappe plus à fond, avec l’impact d’un instantané sans retour.

L’ATTENTAT

Posté le 17 décembre, 2009 dans Fenêtre sur l'Italie

berluscaIl n’y avait pas grand monde, piazza del Duomo, à Milan, pour acclamer Silvio Berlusconi à l’occasion de la fin de la période des adhésions à son parti, le Pdl, Popolo della Libertà (PidueLoggia, selon une autre clef de lecture [loge P2, NdT]) dont l’actuel locataire de Palazzo Chigi possède – est-il besoin de le dire? – la carte n°1 et pour entendre annoncer la grande nouvelle de l’adhésion de Daniela Santanché et de Francesco Storace, d’une Droite on ne peut plus à droite et de la candidature – Change We Can – de Roberto Formigoni à la présidence de la région Lombardie.

Ils me l’ont tué mille fois, Pinelli La tragédie. Les « mensonges du procès ». Les difficultés de sa famille. La veuve de l’anarchiste raconte. Conversation avec Licia Pinelli

Posté le 13 décembre, 2009 dans Massacres et attentats