FÊTE DE L’HUMANITE 2010

Posté le 7 septembre, 2010 dans Initiatives de l'Association "Carlo Giuliani" Paris

Cette année aussi, quand la Fête de l’Humanité célèbre son 80ème anniversaire, le grand stand du Cercle « Carlo Giuliani » et de l’Association du même nom de Paris sera présent à la Courneuve les 10, 11 et 12 septembre, dans l’avenue Che Guevara au Village du Monde, avec sa gastronomie – des traditionnelles pâtes al dente aux charcuteries et fromages calabrais, du généreux rouge des collines du Chianti au café italien bien serré en passant par la grappa et le limoncello – avec un débat sur les mafias organisé en collaboration avec les associations « Libera » et Flare  (Freedom, Legality and Rights in Europe), avec de la musique et des chants populaires.

La Fête de l’Humanité 2010 sera sans aucun doute le rendez-vous incontournable de la rentrée, son évènement politique et social majeur, un festival de plus de 50 concerts, un village du livre avec plus de 200 auteurs présents, un espace théâtre ou encore un village du monde avec plus de 80 pays représentés.

Il y aura, entre autres,  Jacques Dutronc, The Prodigy, Alain, Souchon, Caravan Palace, Raggasonic, Danakil, Volo, Dee Nasty, Agnès Bihl, Juan Rozoff, l’ensemble des cuivres de l’orchestre philarmonique de Radio France, du cinéma, des artistes de rue, une soirée spéciale banlieue. Un spectacle exceptionnel et une exposition rendront un hommage à l’inoubliable Jean Ferrat.

La fête, toujours imitée, jamais égalée, est un moment de convivialité pour se rencontrer, pour établir des contacts au niveau international, pour exprimer son envie de lutter ; l’atmosphère y est magique, il faut y aller, tout est génial, y règne une ambiance folle et si vous ne la connaissez pas encore allez-y cette année, vous ne le regretterez pas, il s’agira d’un formidable lieu de réflexion, de débat d’idées à propos des moyens pour élaborer ensemble un plan pour sortir de la crise en procédant à des ruptures nettes avec les politiques ultralibérales et le capitalisme, où toute la Gauche pourra se retrouver, au service du peuple et de la jeunesse.

Devant l’aggravation de la crise mondiale, la fête sera une grande rencontre internationaliste où vont converger les mouvements progressistes de tous les pays, une grande manifestation pour le désarmement et la paix, où seront au rendez-vous les mobilisations sociales, culturelles, féministes, antiracistes, celles des jeunes avec leur diversité, les luttes syndicales et sociales contre les licenciements, pour l’augmentation du pouvoir d’achat des salaires et des retraites, pour la défense, la modernisation et l’élargissement des services publics.

Le secrétariat du Cercle

Leave a Reply




XHTML::
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>