le retour du jeune Ardi

Posté le 31 juillet, 2011 dans Fenêtre sur la France, Immigration - Intégration

Le gouvernement a dû céder face à la mobilisation citoyenne. Le jeune Ardi, victime d’une encéphalopathie dégénérative, arraché de son lit d’hôpital et expulsé en mai 2010 d’une façon scandaleuse, est enfin revenu jeudi 28 juillet sur le sol français, après plus d’un an de mobilisation exceptionnelle : http://www.educationsansfrontieres.org/article37353.html

Outre l’inhumanité, le déni de Droit et l’incurie de l’administration française à tous ses échelons, il reste l’arrogance et la bêtise crasse d’une politique gaspillant des sommes considérables, à l’image de tous les effectifs de police détournés de leur véritable mission. Sans oublier tous les demandeurs d’asile hébergés dans des hôtels minables mais beaucoup plus chers que des centres d’accueil avec accompagnement social.

Claudio Tennant
31 juillet 2011

[pour mémoire]:
De : « cl.audio »

Date : 3 juillet 2011 12:52:58
À : Claudio Tennant

Objet : crime humanitaire

Ardi Vrenezi adolescent kosovare de 15 ans polyhandicapé, était emmené en France en juillet 2008 par ses parents pour qu’il soit soigné, aucun traitement efficace pour sa grave pathologie n’étant disponible dans son pays.
Ses parents ont été obligés de vendre leur maison pour payer le voyage. Hospitalisé dès son arrivée en France dans un état préoccupant, l’évolution de la maladie avait été freinée.

Le 3 mai 2010, les parents, le frère et la sœur d’Ardi sont interpellés. Ardi est arrêté le soir même au sein de l’institut d’éducation motrice où il était soigné, par une escouade de policiers. Le directeur de l’institut n’a même pas été prévenu, les infirmières non plus.
Le lendemain matin, Ardi Vrenezi était expulsé avec sa famille vers le Kosovo.

La pathologie dont Ardi est atteint ne laisse certes pas espérer de survie à long terme. Ardi va mourir; mais sans les soins adaptés il mourra plus vite et dans des conditions inacceptables.

Il faut exiger le retour immédiat et sans délai de Ardi et de sa famille en France pour qu’il bénéficie des soins que son état impose.

Signer la pétition:http : http://www.educationsansfrontieres.org/article36673.html

Leave a Reply




XHTML::
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>