Archive for the ‘Nucléaire’ Category

Du Piémont à la Hague, bloquons le train de déchet nucléaire !

Posté le 11 mars, 2013 dans Nucléaire

Lundi 11 mars 2013. Dans la nuit, les barres de déchets nucléaires ont été transporté par des camions du dépôt de la Sogin à Saluggia au centre de tri à Vercelli [Piémont]. Le train destiné à les transporter vers l’usine de retraitement de la Hague, en France, est prêt à partir . Il est surveillé par un important détachement de policiers.

Le rendez-vous de ce soir à 21h est donc confirmé, à la gare d’Avigliana [Val de Suse]. D’autres rendez-vous ont été fixé à Asti à 21h devant la préfecture et à 23h à la gare. À Novara, à partir de 22h devant la gare.

La justice est elle une arme de dissuasion massive ?

Posté le 26 janvier, 2012 dans Nucléaire


Ce sont des réquisitions sévères qui ont été prononcées à l’encontre des deux militants qui comparaissaient aujourd’hui à Privas, et des neuf autres activistes, dont le procès s’est tenu le 20 janvier, à Troyes.
Manifestement, le ministère public a choisi de serrer la vis : la prison avec sursis devient le minimum requis, alors qu’il y a quelques années, pour des faits similaires, les militants écopaient d’amendes… La justice semble aujourd’hui vouloir dissuader la mobilisation, et criminaliser les lanceurs d’alerte.
Les deux militants, qui comparaissaient aujourd’hui à Privas, étaient restés sans être repérés plus de 14 heures dans la centrale de Cruas. Ils encourent les mêmes peines que les neuf activistes qui avaient pénétré dans la centrale de Nogent-sur-Seine et étaient jugés à Troyes le 20 janvier :
- quatre à six mois de prison avec sursis,
- amendes allant de 1 000 à 1 500 euros chacun,
- deux ans de mise à l’épreuve, avec interdiction de s’approcher à moins de 2 km d’une centrale nucléaire pour les neuf militants de Nogent-sur-Seine,
- 1 000 euros d’amende supplémentaire pour ceux qui ont refusé le prélèvement de leur ADN durant la garde à vue.
Le jugement est attendu pour le 21 février pour les “neuf de Nogent”, et le 28 février pour les “deux de Cruas”.
En France, le débat sur le nucléaire est jusqu’à maintenant confisqué par un État, des élites politiques et des responsables industriels obsédés par le nucléaire.
Pour susciter le débat et révéler des vérités cachées, les militants de Greenpeace mettent en œuvre des actions de confrontation non-violentes qui sont légitimes, même si elles sont illégales. Les citoyens qui les mènent assument les conséquences juridiques de leurs actes, mais doivent bénéficier d’un traitement particulier : ils ne sont pas des délinquants, ils servent l’intérêt général.
Un soutien sans faille aux militants : ce sont plus de 300 personnes qui se sont rassemblées devant les tribunaux et plus de 8 000 messages de soutien qui ont été publiés en ligne pour dire tout simplement MERCI ! à ces 11 porte-paroles.

En solidarité au peuple japonais

Posté le 19 mars, 2011 dans Nucléaire

> Venez manifester votre colère face à la menace nucléaire ce dimanche à Paris et dans toute la France !

> Tous à Paris ce dimanche 20 mars à 15 h devant l’assemblée nationale (Métro Assemblée nationale – Ligne 12)

  • 41 organisations nationales se sont regroupées pour un grand rassemblement unitaire à l’initiative du Réseau « Sortir du nucléaire ». Elles lancent un appel solennel au gouvernement français « Nucléaire, nous voulons avoir le choix ! » :
    http://groupes.sortirdunucleaire.org/alerte-japon/appel.html

> Mobilisez-vous, en soutien au peuple japonais et pour dénoncer la menace nucléaire !

> Nous comptons sur vous,

> L’équipe du Réseau « Sortir du nucléaire »

Nucléaire, non merci!

Posté le 28 février, 2010 dans Nucléaire

Dans le silence presque total des médias – compréhensible par le fait qu’ils sont en grande partie directement ou indirectement sous le contrôle de l’homme qui a réussi à éviter la condamnation dans seize procès, dont quatre encore en cours –, ignorant la volonté populaire exprimée par un référendum qui, il y a 23 ans, dit non aux centrales nucléaires et les protestations de tous ceux qui ont à cœur ce qui reste en Italie d’environnement agonisant, où des éboulements, des glissements de terrain, des inondations, absolument prévisibles, effacent désormais des villages entiers, le gouvernement italien présidé par cet homme décide de revenir à la coûteuse, anachronique et dangereuse option nucléaire.

DEUX POIDS, DEUX MESURES?

Posté le 5 décembre, 2009 dans Nucléaire

En sextuplant le nombre de ses installations actuelles, l’Iran a annoncé le 29 novembre qu’il allait se doter de dix nouveaux sites d’enrichissement de l’uranium et qu’il entendait produire de l’uranium enrichi à 20% – limite entre le nucléaire civil et le nucléaire militaire – , soulevant un chœur de protestations de la part des pays occidentaux, en particulier des états nucléaires, et de la part du Conseil de sécurité de l’ONU qui exige depuis 2006 la suspension du programme nucléaire iranien.