Archive for the ‘Fenêtre sur l'Italie’ Category

Appel à une journée (inter-)nationale de mobilisation et de lutte par la coordination des comités No TAV

Posté le 20 février, 2014 dans Fenêtre sur l'Italie

Samedi 22 février – Journée Nationale de Lutte

LA COORDINATION DE COMITÉ NO TAV

réunie le Mercredi 8 Janvier 2014 à Villar Focchiardo

a évalué attentivement la situation juridique gravissime créée suite aux dernières arrestations de Chiara, Claudio, Mattia et Niccolò, pour lesquels s’est construit un château de chefs d’accusation étudié justement pour intimider toutes les sacro-saintes luttes qui, aussi grâce au mouvement NoTav, sont en train de grandir dans tout le pays.

3000 NO TAV en marche de Giaglione à Chiomonte

Posté le 28 juillet, 2013 dans Fenêtre sur l'Italie, environnement

Lavanda Notes de voyage contre la ligne à grande vitesse Lyon-Turin (TAV)

Posté le 28 mars, 2012 dans Fenêtre sur l'Italie

« Giù le mani dalla lavanda », Bas les pattes de la lavande, c’est par ce cri ironique que policiers et journalistes furent accueillis, le 27 juin, devant les barricades de la Libre République de la Maddalena. Que le mouvement No tav ait toujours pris soin des champs de lavande, tandis que l’État les piétine avec ses arrogantes grolles, était, à sa manière, un signal, une ligne de partage.
« Lavanda » rappelle également un cri de guerre, un peu étrange, bien loin des slogans triomphalistes.
« Lavanda », c’est aussi des notes de voyage écrites par plusieurs camarades qui ont mêlé leur route à travers les campements et les bosquets de la Val Susa. Quelques-uns se connaissaient déjà bien, certains moins, d’autres pas du tout.« Lavanda » n’est donc pas l’organe d’un groupe politique, mais l’expression d’une exigence née et partagée au cours de la lutte No tav. Une exigence surgissant d’un même jet que les gaz lacrymogènes. Pour le dire franco, ce sont des ennemis de la Grande Vitesse, mais aussi du monde qui l’impose. Des loubards ? Certes, comme ceux qui rêvent les yeux ouverts d’une vie sans forteresses ni coffres-fort à protéger, libres et sauvages comme la lavande.

Giorgio Cremaschi e Domenico Loffredo a Parigi

Posté le 13 février, 2012 dans Fenêtre sur l'Italie, Résistance

Samedi 24 mars 2012

l’Association « Cercle Carlo Giuliani » de Paris

organise

au café-resto associatif « La Commune » d’Aligre,

3 rue d’Aligre, 75012 Paris

un diner-débat

autour de la tentative du néo-libéralisme d’abolir

le Contrat Collectif National de Travail

en Italie, en France et ailleurs en Europe,

au profit de la négociation entreprise par entreprise.

Le débat portera sur les conséquences de cette démarche pour les salariés et sur les mesures que le mouvement syndical envisage pour y faire face.

LES INFRASTRUCTURES INUTILES CONTRE LES CITOYENS

Posté le 1 décembre, 2011 dans Fenêtre sur l'Italie, Résistance, environnement