Archive for the ‘Pour ne pas oublier’ Category

HOMMAGE à VITTORIO ARRIGONI

Posté le 15 avril, 2012 dans Events, Mémoire, Pour ne pas oublier, Résistance

L’ASSOCIATION “CARLO GIULIANI” PARIS, L’ANPI-PARIS

Rendent hommage à VITTORIO ARRIGONI, pacifiste de l’ISM (International solidarity movement) et activiste pour la cause palestinienne, kidnapé et assassiné le 15 avril 2011 dans la bande de Gaza.

Nous vous invitons à participer nombreux aux activités qui se dérouleront pendant la journée que nous lui dédions le dimanche 15 avril 2012 au 20 rue des Vinaigriers 75010 Paris à partir de 15h00.

PROGRAMME

lectures d’ extraits du livre “Rester humain à Gaza”

projection de videos sur Vittorio Arrigoni

expo photo

musique et débats

De Dien Bien Phu à aujourd’hui

Posté le 14 mars, 2011 dans Guerres, Histoire, Pour ne pas oublier, Résistance

Il y a 57 ans, le 13 mars 1954, les forces du Vietminh conduites par le général Vo Nguyen Giap, qui l’avait fondé en 1938 et libéré Hanoi, occupé par les Japonais, en 1945,  attaquaient la base militaire de Dien Bien Phu, un village du Vietnam dont le nom allait devenir le symbole de la guerre de libération du peuple vietnamien, tenue par des parachutistes français et par des troupes de la Légion Etrangère.

Un 17 octobre d’il y a 49 ans à Paris

Posté le 17 octobre, 2010 dans Fenêtre sur la France, Guerres, Histoire, Immigration - Intégration, Massacres et attentats, Pour ne pas oublier, Répression

Dimanche 17 octobre 2010 à 17 heures sur le pont Saint-Michel, là où de nombreuses victimes furent jetées à la Seine il y a 49 ans, les associations, les partis et les mouvements

L’AFFICHE ROUGE

Posté le 20 février, 2010 dans Histoire, Pour ne pas oublier

Quatre des membres du groupe Manouchian – Celestino Alfonso, Roger Rouxel, Robert Witchiz, Wolf Wajsbrot – vivaient et travaillaient à Ivry-sur-Seine, commune administrée par le PCF depuis les années 20; le groupe était constitué de 23 partisans communistes – 8 Polonais, 5 Italiens, 3 Hongrois, 1 Espagnol, une Roumaine et un Arménien – condamnés à mort et fusillés (tous sauf une, la Roumaine Olga Bancic, décapitée le 10 mai 1944 à Stuttgart) le 21 février 1944 au fort du Mont Valérien où fut érigé le 20 septembre 2003 un monument à la mémoire de tous les résistants et otages qui y furent tués.